Projets

Share Button

Les projets représentent un précieux outil pour les membres de REVES pour travailler conjointement sur les questions et les défis dans les domaines de l’inclusion sociale, de la création d’emplois, de l’accès au financement, de l’intégration des personnes défavorisées dans la société et le marché du travail et du développement durable au niveau local plus en général. L’objectif est de trouver des solutions susceptibles d’être appliquées dans différentes villes et régions européennes, en contribuantà favoriser la cohésion et la solidarité sur et entre les territoires. Le plus souvent, ces solutions sont basées sur le partenariat entre l’économie sociale, les autorités locales et d’autres acteurs locaux.

Le respect et la réalisation des principes (tels que la solidarité, l’entrepreneuriat responsable, la participation et la bonne gouvernance) font partie intégrante des mesures et des modèles conçus comme projets, avec le leadership de REVES ou la participation de REVES (ainsi que de ses membres). Un certain nombre de projets vont au-delà desimples considérations et d’échange de bonnes pratiques théoriques car ils comprennent également une phase de test pour évaluer les possibilités et les limites de nouvelles mesures mises en place dans un contexte local spécifique.

PROJETS EN COURS

 CAPACITY

Le projet Capacity vise à donner aux habitants de trois quartiers défavorisés de Messine (IT), en particulier ceux qui vivent dans les campements, la possibilité de (re)devenir protagonistes de leur propre vie. Éliminer simplement les casernes et fournir à leurs occupants un logement plus décent est une étape importante, mais pas suffisante.

En se référant à l’approche des capacités d’Amartya Sen, le projet développe un ensemble d’actions interconnectées qui visent à créer des alternatives dans les principaux domaines du fonctionnement humain: le logement, le travail, les relations sociales et la connaissance. Il intègre également des éléments liés à la sécurité et à l’environnement. Le deuxième pilier essentiel de l’initiative est representé par l’accompagnement continu des travailleurs sociaux et des médiateurs sociaux afin de fournir aux familles / individus toutes les informations dont ils ont besoin afin de faire des choix et se sentir soutenus dans des situations qu’ils n’auraient jamais connues auparavant.

Continuer la lecture…


EMISE+

emise-logo-002

L’objectif principal de EMISE+ est de développer une stratégie européenne sur l’esprit d’entreprise de l’économie sociale parmi les demandeurs d’emploi, les jeunes designers, les employés en formation.

Le projet a trois principaux objectifs:

  • Réaliser le cadre européen des certifications, autour des compétences de base de l’entrepreneur de l’économie sociale, à travers la création expérimentale de 4 groupes d’entrepreneurs de l’économie sociale en Hongrie, en Italie, en Espagne et en France.
  • Améliorer l’innovation et la créativité, en renforçantla coopération transnationale à l’intérieur et parmi le monde de l’éducation et celui de l’emploi.
  • Identifier et promouvoir les différentes mesures de l’impact social réalisées, basées principalement sur l’utilité et l’innovation sociale.

 Ce projet bénéficie d’un financement de la Commission européenne.


Social Innovation Community – SIC

 

Les innovations sociales sont essentiellement desnouvelles approches pour répondre aux besoins sociaux et relever les défis sociétaux, autour de l’Europe et au-delà, comme indiqué dans la stratégie Europe 2020, ainsi que dans le programme Horizon 2020 et d’ailleurs reflété dans les OMD lancés en 2015 par les Nations Unies.

L’objectif de la SIC est de créer un «réseau de réseaux » incluant les acteurs de l’innovation sociale pour générer, développer et intensifier les innovations sociales acquises et de partager et de diffuser les meilleures pratiques d’une nouvelle culture de l’IS, afin d’améliorer l’élaboration des politiques, d’approches intersectorielles et de collaborations transnationales pour l’IS, vers la durabilité de ses avantages.

Le consortium SIC est composé d’une diversité d’acteurs (praticiens, chercheurs), tous actifs dans la promotion et le développement de réseaux formels et informels d’innovation sociale.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site: www.siceurope.eu

 Ce projet bénéficie d’un financement de la Commission européenne.


 PROJETS RECENTS

Social Seducement

Lancé en Septembre 2014, en conformité avec le programme Erasmus+, le projet vise à contribuer à la découverte et à l’amélioration du niveau des compétences et des compétences clés des personnes défavorisées.

D’un point de vue pratique, cet objectif sera atteint par la conception d’un jeu de rôle en ligne, ayant pour but de développer, améliorer et promouvoir les compétences liées à l’esprit d’entreprise sociale en immergeant les apprenants dans des scénarios et des défis réalistes.

Le jeu d’apprentissage développé par Social Seducement permettra de surmonter les limites du temps et des lieux, en fournissant l’autonomisation des connaissances grâce à des méthodes non conventionnelles, avec l’objectif de rendre l’apprentissage autour de l’esprit d’entreprise de l’économie sociale plus accessible aux personnes marginalisées.

L’objectif spécifique du projet est poursuivi à travers une coopération renforcée au sein d’un consortium composé d’organisations de nature différente, actives dans le domaine de l’économie sociale, avec expertise dans la formation, l’e-learning, la conception et développement de jeux, le tout dans une dimension européenne.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site: www.socialseducement.net

 Ce projet bénéficie d’un financement de la Commission européenne.


SAVING JOBS!

Lancé début 2016, l’objectif global du projet vise d’une part, à améliorer l’environnement pour le transfert d’entreprises aux employés/ouvriers en les organisant sous une forme coopérative et d’autre part, à faire prendre conscience des avantages du modèle coopératif.

Avec la coordination de COCETA (Confédération Espagnole des Coopératives de Travailleurs Associés), l’idée est de transférer aux pays ayant une moindre expérience (Danemark, Pologne et GB) et au-delà, la connaissance et l’expérience espagnole sur le transfert d’entreprises aux travailleurs.

REVES jouera un rôle majeur en ciblant les autorités locales afin de promouvoir un écosystème pérenne pour les nouvelles coopératives de travailleurs en améliorant la politique, les contextes juridiques et les conditions financières.

Téléchargez le guide « Transfer of enterprises to worker cooperatives. A public policy focus »

 Ce projet bénéficie d’un financement de la Commission européenne.


Best European Policies, Analysis and Transference in PHS – BESPAT

L’objectif général de ce projet est d’identifier et d’échanger les bonnes pratiques sur les politiques et les actions dans le secteur des services à la personne et au logement menées par les gouvernements locaux, régionaux ou nationaux et les parties intéressées des différents pays impliqués dans le projet, comme un moyen de définir les Politiques et les Actions pour encourager la qualité et l’efficacité de ces services et de contribuer, par la création de nouveaux emplois, aux objectifs de la Stratégie européenne 2020.

Ce projet sera développé par un consortium composé d’entités émergeantes de l’économie sociale et deréseaux d’autorités locales, d’associations de collectivités locales, d’autorités régionales, d’ONG et universités concernées.

Pour plus de détails, cliquer ici.

 Ce projet bénéficie d’un financement de la Commission européenne.


European Ethical Financial Ecosystem for local partnerships supporting new Social Enterprises – 3E4SE

Le projet 3E4SE visait à établir et tester une stratégie de coopération entre les fonds publics et les fonds éthiques et alternatifs ou coopératifs pour le développement d’outils spécifiquesfinanciers locaux/régionaux afin de soutenir les entreprises sociales.

Un modèle/ligne directrice pour la coopération au niveau de l’UE a été élaboré, impliquant les acteurs de financement éthique, représentants les bénéficiaires et les autorités publiques Ceci a été testé au niveau local dans deux régions, Puglie (I) et Västra Götaland (SE). La création d’un tel outil permettra également la réplication de l’expérience (donc la création d’autres fonds locaux / régionaux basés sur le même genre de cadre européen et les mêmes termes de référence) dans d’autres régions et villes des différents États membres.

Le 3E4SE Consortium impliquait cinq réseaux européens, d’une part, et un certain nombre de membres locaux de deux de ces réseaux (parmi lesquels REVES) dans deux régions européennes, d’autre part.

Pour plus de détails, cliquer ici.

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne.


Right(s) now! The role of social economy and its partners in promoting decent jobs

L’objectif principal du projet, qui réunit l’économie sociale et les syndicats, était de développer des mesures en mesure de contribuer à transformer les relations de travail précaires à travers :

  • la promotion de conditions de travail de qualité dans les entreprises, et / ou
  • en offrant aux travailleurs, dans des relations de travail précaires, une alternative une possibilité pour se libérer de telles conditions (par exemple par la création d’entreprises – sociales – fondées sur la coopération ainsi que sur les autres valeurs de l’économie sociale).

Les activités ont été réalisées au niveau de l’UE (REVES) et au niveau local par le biais de groupes de travail locaux composés de représentants de l’économie sociale, de syndicats et d’autres acteurs locaux dans trois grandes villes métropolitaines (Berlin, Rome et Stockholm).

Pour plus de détails, cliquer ici.

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne.


Territorial Quality Standards in Social Services of General Interest – TQS in SSGI

L’objectif de ce projet était de développer des mécanismes locaux pour une (re)définition et une mesure participative des standardslocaux de la qualité pour les services sociaux d’intérêt général (SSIG),en mesure de répondre aux besoins locaux, et de fournir une orientation pour les utilisateurs de services, pour les fournisseurs de services, les autorités et la communauté locales.

Le projet a développé et testé :

  • des mécanismes pour identifier les critères à la définition des normes de qualité locales : Qui doit participer à la définition de ces normes, quand et comment, à travers quels moyens, etc. ?;
  • des mécanismes visant à garantir que les normes de qualité locales soient cohérentes avec les exigences minimales au niveau national et européen, ainsi qu’à l’échelle internationale;
  • des mécanismes permettant d’identifier des indicateurs utiles pour la qualité dans les SSIG ;
  • des mécanismes pour améliorer les politiques locales sur la fourniture de SSIG, basés sur une analyse des normes de qualité et leur définition dans les territoires partenaires ;

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne


Undertaking intercultural exchange: joint and innovative actions for participatory integration (Under: INTI – Preparatory actions 2006) – UNITE

L’objectif du projet UNITE était de stimuler les capacités et les ressources de différents acteurs locaux afin de mettre en place des stratégies locales cohérentes pour un dialogue interculturel et participatif. Différents canaux, méthodes et lieux de participation, adaptés aux besoins des ressortissants de pays tiers et de leurs voisins, ont été explorés.

Plus de détails peuvent être trouvés sur la fiche informative du projet (ici).

Un CD-ROM contenant tous les résultats du projet a d’ailleurs été publié.

Sélection de rapports téléchargeables et des résumés de recherche

  • Introduction dans le sujet par Léonce Bekemans (ici)
  • Législation pertinente au niveau de l’UE (ici)
  • Résumé de la recherche et les bonnes pratiques locales (ici)
  • Expérimentation UNITE – deux exemples (12)
  • Recommandations finales (ici)

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne.


Development of districts of equal opportunities in social economy territories – DESEO

DESEO visait à analyser les potentiels de regroupements locaux visant l’amélioration des mécanismes pour une participation plus équitable entre femmes et hommes àla vie économique et sociale. En mettant en commun les expériences et les ressources des autorités locales et des opérateurs de l’économie sociale, de nouvelles méthodes de collaboration ont été trouvées. Les partenaires de DESEO se sont concentrés sur une conception concrète des grappes locaux, via l’inclusion: a) de méthodes innovantes pour la mutualisation des ressources de plusieurs organisations de l’économie sociale ou des entreprises sociale et des autorités locales; b) l’amélioration des services / structures de grappes déjà existantes; c) les critères de financement local pour soutenir les groupes mentionnés ci-dessus; d) de nouvelles approches pour une valorisation locale des expériences de grappes; e) des éléments pour l’évaluation de la performance des regroupements favorisant l’égalité des sexes.

Plus de détails peuvent être trouvés sur la feuille d’information du projet (FREN) ou dans la publication du projet (FRENES – IT – SE).

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne.


Community actions for the reconciliation of family and workinglife: enhancing the role of local authorities and social economy – CARE

Ce projet a été développé afin de stimuler des stratégies en soutien à l’équilibre travail-vie privée et une implication accrue des hommes dans les soins aux membres de la famille. L’un des buts du projet concernait l’analyse des meilleures pratiques des autorités locales et des acteurs de l’économie sociale en faveur du partage des soins pour les membres de la famille et d’un rôle amélioré des pères.Le projet visait d’ailleurs à développer de nouveaux modèles de garde d’enfants / de soins aux personnes âgées pourla communauté locale ainsi qu’à l’élaboration de lignes directrices pour la création et l’amélioration de services locaux de base destinés à soutenir le partage des soins. Les participants ont travaillé sur une référence européenne en matière de stratégies locales qui favorisent la conciliation travail/vie privée. Enfin, les meilleures pratiques ont été expérimentées.

Une guide des meilleures pratiques a été publié à la fin du projet. Plus de détails peuvent être trouvés sur la fiche informative (ici) ou dans la publication du projet (ici).

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne.


Portrayal of Women – promoting changes in the image of women’s role in local governance

Le projet a été développé dans le cadre de la stratégie communautaire sur l’égalité des sexes (2001-2005) et visait:

  • à identifier et comparer, à l’échelle européenne, les bonnes pratiques communicatives pour une représentation juste et équilibrée des sexes ;
  • à comparer efficacement des modèles de communication, des méthodologies et des processus et à faciliter le transfert des bonnes pratiques ;
  • à promouvoir une communication consciencieuse et respectueuse de l’égalité des sexes, ce qui évite les stéréotypes sexistes et fournit des orientations méthodologiques aux autorités locales et auxacteurs de l’économie sociale ;• à décrire les nouveaux rôles des femmes dans la vie économique et sociale.

Plus de détails peuvent être trouvés sur la fiche informative (ici) ou dans la publication du projet (ici).

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne. 


Exchange for inclusion: enhancing a common strategic approach – ECSA

Ce projet a représenté la seconde phase d’un processus plus large de définition d’approches communes pour la lutte à l’exclusion sociale au niveau local, en utilisant des outils applicables au niveau européen.

Objectifs généraux de la phase ECSA

  • Intégrer les stratégies européennes et les plans d’action nationaux dans tous les programmes locaux concernant l’exclusion ;
  • Trouver des moyens pour inclure la question de l’emploi et du logement dans tous les programmes locaux contre l’exclusion ;
  • définir les chemins afin d’aider chaque territoire à «lire» les différentesexpériences pour en tirer avantage ;
  • mettre au point une consultation systématique entre les différents territoires européens sur les questions mentionnées.

Un certain nombre d’importants projets de test, basés sur des initiatives nationales et locales, ont été réalisés dans le cadre de l’approche de REVES dénommé Responsabilité Sociale Territoriale (TSR). Pour plus d’informations, veuillez consulter la catégorie « TSR » sur notre site.

 Ce projet a reçu un financement de la Commission européenne.